PUBLICITE

La Confédération suisse veut de nouveau diminuer le prix des médicaments

PUBLICITE

BERNE - Les pharmacies, les médecins et les hôpitaux doivent vendre davantage de médicaments à bas prix et les incitations à la vente de médicaments doivent être réduites. A cette fin, la part du chiffre d'affaires qui couvre les services logistiques des pharmacies, des médecins et des hôpitaux doit être réduite.

Le Département fédéral de l'intérieur (DFI) a écrit vendredi 14 septembre 2018 que cela permettrait d'économiser environ 50 millions de francs par an de coûts à l'assurance maladie obligatoire. Le DFI a envoyé un amendement correspondant au règlement pour l'ajustement de la part de distribution pour consultation, avec deux variantes concrètes. Le processus de consultation durera jusqu'au 14 décembre 2018.

Prix de référence des génétiques

Une autre mesure a été prise concernant les génériques. Depuis des années, le surveillant des prix exige un système de prix de référence. Il estime que cela permettra d'économiser jusqu'à 400 millions de francs par an. L'industrie pharmaceutique, les médecins et les pharmaciens ne partagent pas cette vision. L'alliance qu'ils ont fondée contre les prix de référence met en garde contre des thérapies de moindre qualité, une consommation accrue de médicaments et une sécurité d'approvisionnement moindre.

Commentaire

Il est vrai que le prix des médicaments génériques est en moyenne 2 fois plus élevé que dans d'autres pays de référence. Mais il ne faut pas non plus oublier que les salaires suisses sont aussi environ 2 fois plus élevés qu'en France, Allemagne ou Italie, selon nos informations. Peut-être que le Conseiller Fédéral socialiste Alain Berset aimerait diminuer son salaire par deux ? C'est-à-dire gagner environ 20'000 francs par mois et plus 40'000 francs. On a clairement l'impression que les pharmacies, probablement par leur force de lobby à Berne trop petite, semblent à nouveau souffrir plus que d'autres domaines de la santé.

Le 15 septembre 2018. Par Xavier Gruffat (Pharmacien). Sources : ATS (traduit de l'allemand). Pharmapro.ch est client de l'ATS, RTS (Emission Forum), Bilan.ch

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news