La grippe toujours en dessous du seuil épidémiologique en Suisse


BERNE - La vague de grippe n'a pas encore atteint la Suisse malgré un nombre de maladies nettement plus élevé que la semaine précédente. Selon le rapport de situation de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), les maladies de type grippal ne se propagent actuellement que sporadiquement dans toute la Suisse.

Au cours de la première semaine de janvier, 97 médecins du système de déclaration Sentinella ont signalé 12,4 cas suspects de grippe pour 1000 consultations, selon les derniers chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dU mercredi 8 janvier 2020.

Cela correspond à une projection de 59 cas pour 100'000 habitants. Le seuil épidémiologique saisonnier de 69 cas suspects de grippe n'a donc pas été encore dépassé. L'année précédente, la vague de grippe avait atteint la Suisse durant la deuxième semaine de janvier. En 2018, l'épidémie de grippe avait déjà éclaté en décembre.

Cas de grippe sporadiques

Au 7 janvier 2020, l'incidence était faible dans tous les groupes d'âge, sauf chez les 0-14 ans. Les cas de grippe étaient très répandus dans les cantons de Berne, Fribourg et Jura. Des cas sporadiques de grippe se sont produits dans les cantons d'Argovie, de Bâle-Campagne, de Bâle-Ville et de Soleure ainsi qu'en Appenzell, à Glaris, à Saint-Gall, à Schaffhouse, en Thurgovie et à Zurich.

En Europe, selon l'OFSP, la plupart des pays ont fait état d'une activité faible à moyenne des maladies de type grippal au cours des dernières semaines. La tendance est à la hausse dans presque tous les pays.

Les virus de la grippe circulent principalement pendant la saison froide et provoquent une vague de grippe pratiquement chaque hiver. L'intensité et la gravité de la vague de grippe varient d'une année à l'autre.

Décès

Selon l'OFSP, la grippe en Suisse entraîne chaque année 112'000 à 275'000 consultations médicales (selon le système de surveillance Sentinella). De plus, les complications de la maladie entraînent plusieurs milliers d'hospitalisations et plusieurs centaines de décès. Celles-ci touchent principalement les personnes à haut risque de complications de la grippe, telles que les femmes enceintes, les bébés prématurés, les personnes âgées et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques.

Le 8 janvier 2020. Sources : Keystone-ATS (traduit en partie de l'allemand par un outil automatique de traduction avec la supervision finale de Xavier Gruffat - pharmacien. Pharmapro Sàrl et ses sites Pharmapro.ch et Medpro.ch est client de Keystone-ATS en allemand. La news originale est disponible sur Pharmapro.ch en allemand : www.pharmapro.ch/de, dans la rubrique News).

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter