PUBLICITE

OFSP : 214 cas de rougeole en Suisse pendant les 9 premiers mois de 2019

PUBLICITE

BERNE - L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a enregistré 6 fois plus de cas de rougeole au cours des neuf premiers mois de cette année (2019) que l'année précédente. Néanmoins, on considère que la maladie - la rougeole endémique - a été éliminée en Suisse.

Entre janvier et fin septembre 2019, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a enregistré 214 cas de rougeole en Suisse, soit six fois plus que l'année précédente (34). C'est la conclusion d'un rapport publié lundi 21 octobre 2019.

Canton de Berne

L'incidence est ainsi passée de 4 (2018) à 25,soit 1 cas par million d'habitants. Les cas se sont produits dans 13 cantons au total - 83 dans le seul canton de Berne.

Selon l'OFSP, 20 % des personnes touchées avaient moins de 10 ans, 23 % avaient entre 10 et 19 ans et 57 % avaient plus de 20 ans. La majorité des cas (84 %) pourraient être attribués à une flambée épidémique particulière. Dans 16 % des cas, l'origine n'a pas été trouvée.

Manque de vaccination

91 % des 172 patients dont l'état vaccinal était connu n'ont pas été vaccinés ou l'ont été insuffisamment, 9 % ont été complètement vaccinés.

Deux morts

Selon l'OFSP, la majorité des cas de rougeole était l'une des 30 flambées épidémiques, entre janvier et mai, qui ont été maîtrisées à la fin du mois de mai 2019. Les foyers (flambées) les plus importants se sont déclarés dans les cantons de Genève, Saint-Gall, Zurich, Berne et Neuchâtel.

La rougeole n'est pas une maladie anodine, écrit l'OFSP. La rougeole a causé deux décès cette année. Le premier cas concerne un homme de 30 ans qui n'avait pas été vacciné auparavant et qui avait été infecté par quelqu’un de sa famille.

Il a été revacciné 67 heures après son exposition. Cependant, cette vaccination est arrivée trop tard et il a quand même contracté la rougeole. Il est mort peu de temps après l'apparition des premiers symptômes à la maison.

Le deuxième cas concernait un homme de 70 ans immunodéprimé en raison d'un cancer. Il est décédé quelques jours après l'apparition d'une pneumonie due à la rougeole, malgré des soins intensifs à l'hôpital. En outre, 45 patients atteints de rougeole ont dû être hospitalisés en Suisse depuis le début de l'année.

Élimination de la rougeole

La Suisse s'est fixé pour objectif d'éliminer la rougeole en 2010. Cet objectif a été atteint pour la période 2016-2018. Fin juillet 2019, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré pour la première fois la rougeole endémique éliminée en Suisse.

Ainsi, pour la période 2016-2018, la Suisse figure pour la première fois parmi les 35 pays de la région européenne de l'OMS, sur un total de 53, qui ont éliminé la rougeole.

Selon les directives de l'OMS, la rougeole est considérée comme éliminée lorsqu'il n'y a pas de chaînes de transmission de la rougeole pendant plus de 12 mois trois fois de suite. La Suisse continue à remplir ces critères malgré les épidémies du début 2019, écrit l'OFSP.

Depuis juin 2019, aucune chaîne de transmission n'a été constatée. La Suisse est donc toujours sur la voie de l'élimination. Néanmoins, des efforts supplémentaires de la part de la Confédération sont nécessaires.

Europe

La rougeole est généralement en hausse en Europe. Au cours des six premiers mois de cette année seulement, l'OMS a recensé environ 90'000 cas.

L'OFSP souligne que la vaccination est la méthode la plus sûre pour se protéger et protéger ses enfants des risques de rougeole.

Le 22 octobre 2019. Source : Keystone-ATS (traduit en partie de l'allemand par un outil automatique de traduction avec la supervision finale de Xavier Gruffat - pharmacien. Pharmapro Sàrl est client de Keystone-ATS en allemand. La news originale est disponible sur Pharmapro.ch en allemand : www.pharmapro.ch/de, dans la rubrique News). Relecture : Seheno Razanamanga (Pharmapro.ch). Crédits photos et infographies : Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl) / Adobe Stock.

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news