Pfizer change de PDG après le départ inattendu du sien

WASHINGTON -  Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a changé de PDG après le départ inattendu du sien, Jeffrey Kindler, 55 ans. Ce dernier laisse la place à Ian Read, 57 ans, directeur de la division biopharmaceutique qui représente 85% du chiffre d'affaires du groupe.

Ian Read a trente-deux ans de carrière chez Pfizer. Le principal héritage de son prédecesseur, qui avait pris la direction du groupe en juillet 2006, restera la fusion avec son concurrent Wyeth, acheté en 2009 pour 68 milliards de dollars.

"Mes près de neuf années chez Pfizer, et en particulier les dernières quatre et demie comme PDG, ont été extrêmement enthousiasmantes et gratifiantes", a déclaré M. Kindler, cité dans le communiqué.

Cet ancien cadre dirigeant chez General Electric et McDonald's n'a pas précisé la suite qu'il souhaitait donner à sa vie professionnelle. "Je suis heureux de l'occasion de recharger mes batteries, passer un temps précieux avec ma famille, et me préparer pour le prochain défi dans ma carrière", a-t-il expliqué.




Quant à M. Read, il n'a pas donné d'indication quant au cap qu'il souhaitait donner au groupe. "Nous avons tous les éléments de la réussite: la solidité financière, la présence mondiale, des activités concentrées de manière disciplinée sur les domaines thérapeutiques au plus fort potentiel de croissance et un personnel talentueux et dévoué", a-t-il énuméré.

Pfizer, numéro deux mondial de la pharmacie derrière l'américain Johnson and Johnson, détient les brevets du médicament le plus vendu au monde, Lipitor (anticholestérol), et d'un des traitements les plus célèbres du monde, le Viagra (impuissance masculine).

ATS, le 6 décembre 2010


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news