Beauté - Pas d'injections de botox sans formation ad hoc


BERNE - Les médecins devront avoir suivi une formation ad hoc et conclu une assurance responsabilité civile pour injecter de l'acide hyaluronique et du botox. Le National a soutenu mercredi par 96 voix contre 92 une motion de Ruth Humbel (Centre/AG) en ce sens.

Un nombre croissant d'esthéticiennes proposent cette prestation, avec des conséquences parfois désastreuses, rappelle la motionnaire. Ces injections requièrent de solides connaissances en médecine.

Les esthéticiennes sont autorisées à utiliser ces produits sous le contrôle et la responsabilité d'un médecin si elles disposent d'une formation supplémentaire. Les dispositions en vigueur et les nouvelles réglementations prévues sont suffisantes pour protéger les patients, a expliqué le ministre de la santé Alain Berset. La Chambre n'a pas suivi.

Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

Le 22 septembre 2021. Sources : Keystone-ATS. Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Offres PUSH

Pharmacien/ne adjoint/e à Lausanne
Assistant/e en pharmacie 100% - BENU Lutry

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter