Coronavirus : 425 morts en Chine (au 04.02.2020)


PÉKIN - Le nombre de décès causés par le nouveau coronavirus en Chine (2019-nCoV) a une fois de plus fortement augmenté. Comme le gouvernement de Pékin l'a annoncé mardi, 64 décès supplémentaires ont été enregistrés depuis la veille.

Province isolée

Le nombre total officiel de décès dans la République populaire de Chine est ainsi passé à 425, et tous les nouveaux décès ont été enregistrés dans la province de Hubei, en Chine centrale, a-t-on dit. Le Hubei est le centre de l'épidémie, et le virus est originaire de Wuhan, la métropole de plus de 10 millions d'habitants. Les autorités chinoises ont largement isolé la province du monde extérieur.

Comme l'a encore annoncé le comité de la santé du gouvernement chinois, 3'235 autres cas d'infection confirmés ont été enregistrés. Le nombre total officiel de personnes infectées par le virus en Chine est ainsi passé à 20'438. C'est la plus forte augmentation à ce jour des infections par le nouveau coronavirus et des décès en une seule journée.

Réduction du taux de mortalité

Le président chinois Xi Jinping a appelé à des mesures "rapides et décisives" pour contenir la maladie, a rapporté mardi l'agence de presse d'Etat Xinhua. Lors d'une réunion du Comité permanent du bureau politique du Parti communiste lundi, le dirigeant du parti a appelé à une "application stricte" des ordres et des interdictions.

L'approvisionnement en matériel de protection médicale doit être assuré et le taux d'infection et de mortalité réduit, a encore été souligné lors de la réunion du parti. Les comités du parti et les gouvernements à tous les niveaux ont été appelés à maîtriser l'épidémie, mais aussi à atteindre "les objectifs de développement économique et social" cette année.

L'épidémie est un "test important pour le système et la capacité de gouvernance de la Chine", a déclaré la réunion. La banque centrale chinoise veut à nouveau fournir des fonds supplémentaires à l'économie touchée par l'épidémie. Des liquidités d'une valeur de 1,2 trillion de yuans (173,8 milliards de dollars) ont déjà été injectées lundi par le biais de transactions dites "repo". La Banque populaire de Chine (PBOC) a annoncé mardi une nouvelle injection financière de 500 milliards de yuans (71,22 milliards de dollars).

Admettre les erreurs

Lundi (03.02), dans un geste inhabituel, les dirigeants chinois ont admis pour la première fois leurs erreurs dans la gestion de l'épidémie, compte tenu de la hausse rapide des chiffres de l'infection. Le Comité permanent du bureau politique du Parti communiste au pouvoir a déclaré que la réponse à l'épidémie avait révélé "des erreurs et des difficultés" dans la gestion des urgences nationales, selon l'Agence de presse de l'Etat Xinhua.

Le virus s'est maintenant propagé de la Chine vers au moins 24 autres pays. Un décès hors de Chine a été enregistré aux Philippines. Un patient de Hong Kong est également décédé. Les autorités hospitalières des régions administratives spéciales de Chine ont confirmé la mort d'un homme de 39 ans mardi. Le journal de Hong Kong South China Morning Post a rapporté que l'homme avait déjà visité la ville de Wuhan, qui est particulièrement touchée par le virus.

Environ 180 cas ont été confirmés dans le monde entier. En Chine continentale, la nouvelle maladie pulmonaire a fait plus de morts qu'il y a 17 ans, lors de la pandémie de SRAS.

Au cours de la pandémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) de 2002/2003, 349 personnes sont mortes en Chine continentale. Il y a également eu 299 décès à Hong Kong et 774 décès dans le monde.

Le Japon a mis un bateau de croisière en quarantaine à cause du nouveau coronavirus. Des images télévisées ont montré des fonctionnaires de la santé embarquant à bord du "Diamond Princess" dans le port de Yokohama lundi soir. Ils devaient vérifier l'état de santé des 2500 passagers et des 1000 membres d'équipage.

Le 4 février 2020. Sources : Keystone-ATS (traduit en partie de l'allemand par un outil automatique de traduction avec la supervision finale de Xavier Gruffat - pharmacien. Pharmapro Sàrl, et ses sites Pharmapro.ch et Medpro.ch, est client de Keystone-ATS en allemand. La news originale est disponible sur Pharmapro.ch en allemand : www.pharmapro.ch/de, dans la rubrique News). Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Offres PUSH

Pharmacien/ne adjoint/e à Pully (VD)

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter