Coronavirus - VS - Lonza a commencé la production du vaccin "à petite échelle"


SION - Le vaccin de Moderna n'a pas encore été adoubé par Swissmedic, mais Lonza qui en produit le principe actif a déjà passé un palier. L'institut fédéral a délivré une autorisation de fabrication à ses installations qui produisent pour l'heure à petite échelle.

L’entreprise Moderna fait fabriquer - pour certains marchés - le principe actif de son vaccin contre le Covid-19 par Lonza SA à Viège. Pour ce faire, la firme a besoin d'une autorisation de fabrication délivrée par Swissmedic.

"L'obtention des autorisations d'exploitation nécessaires est une condition préalable à la fabrication du vaccin et donc à l'examen de la demande d'autorisation par Swissmedic", explique à Keystone-ATS l'autorité de surveillance.


Nouvelle inspection prévue

Les inspecteurs, dépêchés dans le Haut-Valais, ont conclu le 22 décembre que tous les aménagements nécessaires avaient été réalisés sur le site de Viège "pour répondre aux normes internationales de qualité" afin d'assurer une production sûre du principe actif du vaccin Moderna contre le Covid-19, selon Swissmedic.

Cette autorisation ne concerne que les installations actuelles, soit celles qui permettent une production à petite échelle, précise une porte-parole de Lonza qui ne souhaite toutefois "pas faire de commentaires sur le nombre de doses produites ou déjà livrées à ce jour". La firme s'active en revanche à aménager ses locaux afin d'augmenter la cadence et produire "à grande échelle". Ces extensions feront ensuite l'objet de nouvelles inspections par Swissmedic, détaille l'institut fédéral.

Vaccin toujours à l'étude en Suisse

Pour l'heure, il reste encore quelques détails à régler avant que Lonza ne puisse atteindre sa vitesse de croisière. A Viège, l'objectif est de produire 300 millions de doses par année. Auxquelles s'ajoutent les plus de 100 millions que Lonza produit à Portsmouth aux Etats-Unis.

Ces derniers ont donné l'autorisation d'utiliser le vaccin de Moderna le 18 décembre. "Depuis, le laboratoire américain a déjà fourni 18 millions de doses au gouvernement", selon un décompte publié lundi sur le site un internet de la firme pharmaceutique qui ambitionne d'augmenter drastiquement la cadence.

Mercredi, c'est l'Agence européenne des médicaments (EMA) qui a donné son feu vert au vaccin du laboratoire américain après celui de de Pfizer/BioNTech.

"Malgré le degré d'urgence élevé, Swissmedic évalue les données scientifiques conformément aux normes strictes habituelles et bien établies au niveau international. Dès que l’institut disposera de données suffisantes sur la sécurité, l’efficacité et la qualité d’un vaccin contre le Covid-19, il accordera rapidement une autorisation à ce dernier. La sécurité de la population est la première priorité", détaille de son côté le même jour l'institut suisse de produits thérapeutique.

La Suisse a commandé jusqu'ici, au total, trois millions de doses de vaccins Pfizer/BioNTech, autorisé juste avant Noël par Swissmedic, et réservé au total 7,5 millions de doses du vaccin Moderna. 5,4 millions de doses sont par ailleurs assurées par AstraZeneca.

Le 6 janvier 2021. Sources : Keystone-ATS. Crédits photos:  Wikimedia ®, Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Offres PUSH

Pharmacien/ne, Sembrancher

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter