Covid-19 en Chine : des malades guéris porteurs du virus jusqu'à 70 jours après la guérison


WUHAN - Dans la ville chinoise de Wuhan, les cas de patients atteints de Covid-19 qui continuent à être porteurs du virus après avoir survécu à la maladie sont en augmentation. Ils sont considérés comme un risque possible d'infection ou de transmission.

Cependant, ces personnes ne présentaient aucun symptôme de la maladie, ont expliqué les médecins de la métropole de millions d'habitants. Tous avaient été testés négatifs à un certain moment de leur thérapie - le virus ne pouvait donc plus être détecté. Cependant, ils ont été testés positifs par la suite.

Selon les médecins, dans certains cas, le virus du Covid-19 a été détecté 70 jours après la supposée guérison. Dans d'autres cas, les tests étaient de nouveau positifs après 50 à 60 jours.


Défi

Les médecins de Wuhan ont décrit ce phénomène comme le plus grand défi de la nouvelle phase de la lutte contre la pandémie.

Le virus a également été détecté en Corée du Sud chez des personnes supposées guéries. Le 22 avril 2020, CNN en citant une étude en Corée du Sud explique que certains patients sud-coréens guéris de Covid-19 ont été à nouveau testés positifs, mais ne sont probablement pas contagieux. L'étude coréenne se veut pour le moment plus rassurante.

Risque potentiel d'infection

Les rechutes enregistrées par les médecins de Wuhan sont considérées comme un risque potentiel d'infection, même si les personnes touchées ne développent aucun signe de maladie aiguë. Comme les médecins ne connaissent pas l'importance du risque que ces anciens patients testés positifs puissent infecter d'autres personnes, ils sont toujours maintenus en quarantaine.

Trois tests

En Chine, les patients sont actuellement libérés comme étant guéris lorsque deux tests PCR à au moins 24 heures d'intervalle sont négatifs et qu'ils ne présentent aucun symptôme de la maladie. Compte tenu de cette nouvelle évolution, les médecins suggèrent désormais de procéder à au moins trois tests avant de considérer qu'un patient est guéri.

La question de savoir si les personnes qui se remettent d'une infection peuvent être porteuses du virus à l'origine du Covid-19 et donc présenter un risque d'infection est d'importance internationale. De nombreux pays comptent sur le développement d'une immunité au virus après une infection Covid-19 et, à terme, sur une population suffisamment importante pour être immunisée contre la maladie afin d'éviter une résurgence de la pandémie.

Le 22 avril 2020. Sources : Keystone-ATS (traduit en partie de l'allemand par un outil automatique de traduction avec la supervision finale de Xavier Gruffat - pharmacien. Pharmapro Sàrl, et ses sites Pharmapro.ch et Medpro.ch, est client de Keystone-ATS en allemand. La news originale ou de référence est disponible sur Pharmapro.ch en allemand : www.pharmapro.ch/de, dans la rubrique News), CNN.com. Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Offres PUSH

Pharmacien/ne (mission de coopération au développement), Hôpital de Lugala en Tanzanie
Pharmacien/ne adjoint/e dans la région de Lausanne

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter