Résultat du sondage pharmacie et crise du Covid-19 (08.04.2020)


Nous avons reçu 36 réponses de pharmaciens propriétaires et gérants (H/F) dans ce sondage virtuel réalisé avec la technologie Survey Monkey, merci à vous pour votre participation. Voici le résultat de ce sondage réalisé entre le 30 mars 2020 et le 7 avril 2020. Nous prévoyons un autre sondage, laissez dans les commentaires ci-dessous vos idées de questions. 

Réponse 1 :

Réponse 2 :

Réponse 3 :

Réponse 4 :

Réponse 5 : 

Réponse 6 :

La question était : Avez-vous un commentaire/critique à faire sur cette crise du Covid-19 en pharmacie ?

Découvrez des commentaires, tous anonymes mais provenant selon nous de pharmaciens propriétaires et parfois gérants, qui nous sont parvenus. Pharmapro.ch ne partage pas forcément l'opinion de tous les commentaires mentionnés ci-dessous. 

Non pas de commentaires, par contre je remarque que même en travaillant plus et en voyant plus de patients/clients ces derniers sont plus respectueux et que finalement tout est devenu plus humain. Avant nos chers clients étaient arrogants, irrespectueux et prêts à vous faire comprendre que si on ne fait pas comme ils veulent ils vont dans une autre pharmacie. Le Covid-19 remet peut-être l’église au milieu du village ou en tout cas la vie reprend une dimension plus humaine."

Manque de soutien, information insuffisante. "

Manque de soutien de pharmaSuisse, en tant que pharmacien indépendant on se sent seul au monde. Aucun renseignement si les employés tombent malades et que faire si le pharmacien est confiné. "

" Aide des autorités trop tardive. "

C'est du cirque, on ne fait que copier nos grands voisins sans initiative originale, un comportement digne du 19e siècle (années 1800) lorsque l'on ne faisait qu'isoler les malades sans comprendre les mécanismes de la maladie. Du moment qu'on a laissé un trop grand nombre de cas s'installer en Suisse, il fallait plutôt confiner à fond les vieilles personnes ou à risque et laisser les jeunes participer à l'immunité collective, vu que même les virologues français qui prônent un confinement reconnaissent que l'épidémie ne finira pas, ou sera sujette à une 2e vague, tant que 65% n'aura pas été malade ou vacciné. Beaucoup de jeunes sans risque ne veulent pas être malades mais comptent sans le dire sur les autres pour atteindre les 65% et paradoxalement sont aussi contre les vaccins : évidemment on comprend que ce confinement a pour but d'éviter de déborder les urgences mais au final il faudra bien atteindre le seuil d'immunité collective d'une manière ou d'une autre, à moins de sacrifier tellement de temps et d'argent ou de libertés que l'économie sera à plat pour faire face à la prochaine pandémie, avec des hôpitaux finalement sans ressources comme en Espagne et Italie ou ils ne se sont pas encore remis de la précédente crise financière. Et pas sûr qu'on soit prêt à sacrifier nos libertés et permettre un traçage GPS au moindre futur virus, pas sûr qu'on veuille imiter une autre démocratie comme la Corée du Sud qui est certes très sûre sanitairement mais qui a un taux de suicide parmi les plus hauts du monde. "

Il faut aller chercher les informations officielles, aucune considération de la part des autorités, aucune communication... Cela commence doucement à arriver. LAMENTABLE "

" Oui, les pharmacies sont de nouveau pas pris en considération dans la chaîne de soin et espère qu'avec l'arrivée de la commande masque et de matériels négociés nous aurons aussi droit! L'espoir fait vivre! "

Conditions de travail plus difficiles, mais grande solidarité de l'équipe et bonne appréciation du rôle et des services de la pharmacie par la population "

Je trouve inadmissible que le personnel des pharmacies ne soit pas plus protégé. Nous n'avons ni masques ni gants ni désinfectant mais bizarrement Coop, Migros... eux ont mis en place des protections pour leur personnel mais sans les directives d'utilisation apparemment. "

Je regrette le manque d'implication des pharmacies en cette période de crise. Aucun effort n'a été mis en place pour soulager nos collègues les généralistes (dans les renouvellements ou autres) et le port du masque critiqué. "

Remarques : certains commentaires, pouvant éventuellement identifier une pharmacie n'ont pas été mentionnés ci-dessus. 

Dernière mise à jour : le 8 avril 2020. Par Xavier Gruffat (pharmacien). 

Commentaires (1)


Pharmapro
07.04.2020 14:39
Dans un prochain sondage nous aimerions poser d'autres questions, laissez votre question ci-dessous.

Offres PUSH

Pharmacien/ne à Neuchâtel
Assistant/e en pharmacie à Fribourg
Pharmacien/ne à Carouge (GE)

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter