INTERVIEW avec la pharmacienne et blogueuse à succès Pharmama


Pharmapro.ch, média suisse à destination des pharmacies, poursuit sa série d'interviews au niveau national de pharmaciens qui portent les valeurs de la profession. Cette semaine nous avons l'honneur de discuter avec Pharmama, pharmacienne d'officine et blogueuse de talent. Pharmapro a déjà traduit de l'allemand certains de ses billets. Son blog est lu par des centaines de personnes chaque jour.  Qui a dit que bloguer était has been ? Mais croyez-nous, c'est beaucoup de travail pour publier quotidiennement une telle qualité de contenu comme le fait Pharmama.ch, toutes nos félicitations.

Pour votre information, Pharmama ne dévoile volontairement pas son nom, pour garantir un ton parfois plus direct, libre et lui éviter tout problème juridique (car elle mentionne dans son blog, certes indirectement, ses clients qui pourraient éventuellement se reconnaître).  Nous savons par ses écrits qu'il s'agit d'une pharmacienne très appliquée et engagée.

Assez parlé, voici un interview exclusif avec la blogueuse Pharmama (elle a un fils et a commencé à bloguer à la naissance de Junior, d'où le nom Phar - mama)

1. Quelle est la première chose que vous faites quand vous arrivez au travail ?
J'ouvre la pharmacie, j'allume l'eau, je regarde les ordinateurs, les e-mails, contrôle si je dois effectuer des mises à jour (updates), etc. Je regarde ce qu'il y a sur mon bureau.

2. Quel est votre parcours professionnel (études, postes occupés) en quelques mots?
Assez classique : 5 ans d'études avec l'obtention de mon diplôme de pharmacienne fédérale dans une université suisse. J'ai effectué mon stage en pharmacie pendant mes études. Ensuite j'ai commencé à travailler en pharmacie. Après 5 ans dans la pharmacie j'ai obtenu un poste de gérance.

3. Qu'aimez-vous dans le métier de pharmacien ?
La diversité, chaque jour amène de nouveaux défis. Le fait que le public nous estime. Le fait que le travail à temps partiel soit possible.

4. Que pensez-vous de cette phrase "Le client/patient est le roi (ou au centre) de toutes les attentions" ?
Vieux débat : est-ce qu'en pharmacie on doit parler de client ou de patient ? A la fin il veut (dans la majorité des cas) un conseil médical de notre part. De ce fait, nous sommes en tant que pharmacien la personne compétente et spécialisée. Quand je peux et que c'est raisonnable, alors le client/patient est roi. Toutefois il doit prendre conscience que nous sommes soumis à des lois juridiques et des principes de base au niveau médical, bref que nous ne sommes pas entièrement libres.

5.  Dans quel domaine le pharmacien peut-il être utile pour la société, autrement dit quelle est la valeur ajoutée du pharmacien en 2014 ?
Tout d'abord, comme premier point de contact pour le client/patient en ce qui concerne les questions médicales, puis le triage, c'est-à-dire savoir si la personne doit consulter un médecin ou si on peut lui proposer un traitement en pharmacie. De plus, le contrôle des médicaments - à ne pas oublier le soutien et la bonne adhérence du patient aux médicaments - c'est-à-dire comment le patient respecte l'ordonnance du médecin.

6. Avez-vous un rêve, une ambition professionnelle ?
Je suis arrivée où je voulais être Sourire.

Je trouverais personnellement génial si on pouvait effectuer certains vaccins en pharmacie. Dans certains pays c'est déjà le cas - et ce serait une vraie contribution à la prévention.

7. Comment voyez-vous l'avenir de la profession, par ex. dans le domaine de la prévention des maladies chroniques, le pharmacien a-t-il un rôle à jouer ?
J'espère vraiment (voir mes autres réponses). Il est temps, que davantage de personnes réalisent que nous ne sommes pas seulement des distributeurs de médicaments. En tant que pharmacien d'officine nous sommes le premier point de contact pour beaucoup de gens avec de multiples questions médicales et avons aussi la connaissance (et toujours plus les moyens, ex. techniques) pour agir correctement. En ce qui concerne la prévention et l'accompagnement de certaines maladies chroniques, qui demandent beaucoup de temps et de ressources, celles-ci doivent aussi être payées au juste prix et donc correctement rémunérées.

8. Quel est le plus grand défi (challenge) dans la profession de pharmacien ?
Je n'ai pas de soucis sur le fait que le pharmacien continuera dans le futur à s'adapter aux changements et aux exigences du système de santé, notamment en terme de connaissance. Je vois par contre des défis à relever dans le domaine économique. Pour que notre mission (comme un service public) puisse continuer à être garanti, comme c'est le cas actuellement ou même avec un service encore meilleur, il faudra des changements juridiques (lois) et une application rigoureuse. Sinon il existe un risque de centralisation (ndlr. on pourrait parler aussi en français de concentration, même si c'est plus un concept économique que géographique), c'est-à-dire qu'on ne trouve des pharmacies plus que dans les villes et moins dans les villages.

Remarque de pharmapro.ch: n'oublions pas que la situation en Suisse allemande peut être un peu différente de la Suisse romande, car dans certains cantons alémaniques on trouve des médecins pro-pharmaciens (le médecin peut vendre lui-même les médicaments), ce qui est une concurrence supplémentaire probablement dure à supporter dans un (petit) village.

9. Avez-vous fait une formation continue ?
En tant que pharmacienne je me forme en permanence. J'ai des formations spécifiques en pédiatrie, médecine d'urgence, etc.

10. Finalement, vous êtes plutôt thé ou café ?
Thé. Sauf si je suis vraiment très fatiguée, alors je bois un café - et cela m'aide vraiment.

Merci à Pharmama pour ses remarques très intéressantes sur le métier de pharmacien. Ceux qui comprennent l'allemand pourront la retrouver tous les jours (ou presque) sur son blog, Pharmama.ch.

Pharmapro.ch a un accord exclusif et traduit certains de ses billets en français. Tous droits réservés.

Le 15 mai 2014. Par Xavier Gruffat, pharmacien (texte en partie traduit de l'allemand, traduction libre et non littérale en ce qui concerne l'interview)

Offres PUSH

Assistant/e en pharmacie, Lausanne
Pharmacien/ne responsable, Sion

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter