PUBLICITE

La Suisse baisse les prix des médicaments et économise 100 millions de francs

PUBLICITE

BERNE - Tous les trois ans, la Confédération révise les prix des médicaments figurant sur la liste des spécialités remboursées par l'assurance maladie obligatoire. Cela s'est traduit par des économies de l'ordre de CHF 100 millions en 2019.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a réduit les prix de 257 préparations originales de 16,3 % en moyenne, comme il l'a annoncé vendredi 25 octobre 2019. Il s'agit notamment des médicaments pour le cœur, le système circulatoire et les yeux, ainsi que des médicaments contre les maladies infectieuses.

Selon les autorités sanitaires, aucune réduction de prix n'a été nécessaire pour les 221 préparations originales restantes sur les 478 préparations testées, car elles étaient encore économiques par rapport aux pays de référence et par rapport aux autres médicaments. Avec dix préparations originales, il reste en outre à déterminer si les réductions de prix peuvent être réalisées, étant donné que des plaintes ont été annoncées.

Génériques

Les génériques et les médicaments de co-marketing ont également été testés en même temps que les préparations originales. Pour 178 de ces 313 médicaments, l'examen a également donné lieu à une réduction du prix. Cette mesure sera mise en œuvre à compter du 1er décembre 2019.

L'examen des 10 % de médicaments restants peut être complété le 1er février 2020. L'OFSP précise en outre que les économies totales pour la période 2017-2019 s'élèveront à environ 450 millions de francs.

Prochaine ronde imminente

Dans le cycle de révision 2012-2014, les prix ont été réduits d'environ CHF 600 millions. En 2015 et 2016, aucune révision n'a pu avoir lieu, car les dispositions de l'ordonnance ont dû être révisées. Les années précédentes, l'OFSP ne prenait en compte que les prix étrangers dans la révision des prix des médicaments soumis à l'assurance maladie obligatoire. Les compagnies pharmaceutiques, quant à elles, ont réagi. En décembre 2015, le Tribunal fédéral a statué en leur faveur.

Selon l'arrêt, le gouvernement fédéral doit désormais inclure le rapport coûts-avantages par rapport à d'autres médicaments ayant des effets similaires, en plus des prix pratiqués à l'étranger (comparaison thérapeutique). La comparaison des prix pratiqués à l'étranger et la comparaison croisée des prix thérapeutiques sont pondérées de façon égale.

L'année prochaine, le cycle d'examen triennal recommencera. Comme en 2017, les prix des médicaments pour les maladies gastro-intestinales et le cancer seront revus.

Le 28 octobre 2019. Source : Keystone-ATS (traduit en partie de l'allemand par un outil automatique de traduction avec la supervision finale de Xavier Gruffat - pharmacien. Pharmapro Sàrl est client de Keystone-ATS en allemand. La news originale est disponible sur Pharmapro.ch en allemand : www.pharmapro.ch/de, dans la rubrique News). Relecture : Seheno Razanamanga (Pharmapro.ch). Crédits photos et infographies : Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl) / Adobe Stock / © 2019 Pixabay.

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news