PUBLICITE

Le commerce de détail pourra proposer près de 100 médicaments ou préparations supplémentaires

PUBLICITE

BERNE - La révision de la loi sur les produits thérapeutiques permet au commerce de détail d'élargir sa gamme de produits. Près de 100 préparations telles que des pastilles contre la toux, des tisanes ou des pommades seront classés en liste E dès l'année prochaine et pourront désormais être remises en vente libre (voir aussi infographie ci-dessous).

L'autorité compétente en matière de produits thérapeutiques, Swissmedic, a publié mardi 4 décembre 2018 une liste correspondante. Avec la nouvelle loi sur les produits thérapeutiques, qui entre en vigueur le 1er janvier 2019, les médicaments sont en cours de reclassement.

Dans le cas d'environ 540 préparations de la catégorie D, qui ne peuvent être fournies qu'après avis d'un pharmacien ou d'un droguiste, il a été examiné si elles pouvaient être reclassées dans la catégorie E. La Commission a donc décidé de déterminer dans quelle mesure elles pouvaient être placées dans cette liste. Aucun avis d'expert n'est nécessaire dans la liste E, qui compte désormais 94 nouvelles préparations suite à la décision de Swissmedic.

Des conseils professionnels souvent indispensables

« La plupart des médicaments testés ne sont pas adaptés à un usage en libre-service ou en vente libre », a déclaré Swissmedic dans un communiqué de presse mardi. Ces médicaments sont destinés aux maladies pour lesquelles des conseils spécialisés sont absolument nécessaires.

En outre, il a été décidé de ne reclasser aucun médicament homéopathique ou antroposophique dans la catégorie E. Selon Swissmedic, ces médicaments font partie d'un « concept thérapeutique global ».

Une autre conséquence de la révision de la loi est l'abolition de l'ancienne catégorie ou liste C, qui nécessitait l'avis du personnel médical. Swissmedic avait déjà annoncé en novembre dernier que quelque 550 médicaments seraient déclassés de C à D. Ils seront bientôt également disponibles en droguerie (voir infographie ci-dessous). Les autres médicaments du groupe C ont été ajoutés à la catégorie B, qui n'est disponible qu'en pharmacie ou directement auprès des médecins prescripteurs (seulement en Suisse allemande).

Le 5 décembre 2018. Sources : ATS-Keystone. Traduit de l'allemand par Xavier Gruffat (pharmacien) à l'aide d'outils de traduction automatique. Remarque : Pharmapro Sàrl est client de l'ATS-Keystone en allemand. Crédits photos et infographies : Adobe Stock, Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch), Pharmapro Sàrl.

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news