Le Covid long s'apparente à une maladie chronique


LAUSANNE - Le CHUV et Unisanté ont ouvert une consultation spécifique pour les patients qui se plaignent de symptômes persistants après une phase aiguë de Covid-19. Un premier bilan, après six mois, montre qu'une prise en charge multidisciplinaire est nécessaire pour ce Covid long qui s'apparente à une maladie chronique.

Les effets à long terme du Covid-19 peuvent se révéler très invalidants, explique jeudi Unisanté dans un communiqué. Des mois après, des patients présentent encore un ou plusieurs symptômes liés au Covid-19, comme la fatigue, les problèmes respiratoires ou la perte d'odorat et de goût. Ce syndrome apparait parfois après avoir développé une forme asymptomatique de la maladie.

A Lausanne, une consultation pluridisciplinaire placée sous la responsabilité d'Unisanté a ouvert ses portes le 1er mai 2021. En six mois, elle a reçu une septantaine de patients, adressés par leur médecin traitant.

La majorité de ces patients sont âgés de 36 à 55 ans et ont été infectés lors de la deuxième vague de Covid-19. Ils souffrent de fatigue chronique, de difficulté à respirer, de troubles cognitifs, de douleurs thoraciques, de troubles digestifs ou du goût et de douleurs musculaires notamment. Quasi tous ressentent au minimum de la fatigue, certains cumulent deux ou trois symptômes.

Difficile à objectiver

Les examens médicaux permettent d'objectiver certaines séquelles, comme les lésions pulmonaires. D'autres symptômes sont plus difficiles à objectiver, souligne le communiqué. Il est de plus impossible de déterminer combien de temps ces symptômes persisteront.

A tous ces titres, le Covid long s'apparente à une maladie chronique, affirme Unisanté. Cette maladie chronique doit faire l'objet d'une prise en charge spécifique sur le long terme en collaboration avec les médecins traitants.

La consultation d'Unisanté propose un soutien spécialisé multidisciplinaire en médecine interne, activité physique/cardiologie et psychiatrie. Le tout en partenariat avec les services de pneumologie, immunologie, infectiologie, otorhinolaryngologie, troubles du sommeil, neurologie et neuropsychologie du CHUV, énumèrent les partenaires.

Le 11 novembre 2021. Sources : Keystone-ATS. Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Podcast Pharmapro de la semaine - 8 au 12 novembre 2021

Offres PUSH

Pharmacien/ne adjoint/e à 100% - BENU à Lutry (VD)

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter