PUBLICITE

Les contrôles de la tension artérielle dans les salons de coiffure demeurent très efficaces (étude)

PUBLICITE

LOS ANGELES - De nouvelles données issues de suivi sur 12 mois, publiées par l'Institut de cardiologie Smidt de Cedars-Sinai le 17 décembre 2018 dans le journal Circulation, appuient une étude antérieure qui prouve qu'une intervention médicale menée par un pharmacien et un coiffeur peut réduire avec succès la tension artérielle chez les hommes afro-américains à risque élevé.

Baisse significative de la tension artérielle

« Nos données initiales de six mois ont montré une réduction marquée de la tension artérielle dans le groupe d'intervention », a déclaré C. Adair Blyler, PharmD, CHC, auteur de l'étude et l'un des deux pharmaciens cliniques de l'Institut de cardiologie Smidt qui se sont rendus chez les coiffeurs de couleur pour traiter leurs patients. « Nos données sur 12 mois montrent que cette baisse significative de la tension artérielle peut être maintenue, et dans certains cas même améliorée, malgré une baisse des visites chez le pharmacien »

Cette étude inédite, à laquelle ont participé 52 barbiers du comté de Los Angeles, consistait à envoyer des pharmaciens dans les salons de coiffure pour prescrire, surveiller et ajuster les médicaments contre l'hypertension artérielle des clients.

Meilleure réceptivité aux soins médicaux

L'étude a été dirigée par feu Ronald G. Victor, M.D., l'un des plus grands spécialistes mondiaux de l'hypertension et des interventions communautaires en matière de santé. Ce chercheur a été le premier à étudier et à prouver que les populations à haut risque sont plus susceptibles d'être réceptives aux soins médicaux dans un environnement où elles sont le plus à l'aise.

« Cette étude aura un impact durable sur l'une des populations les plus à risque de notre pays en matière d'hypertension artérielle », a déclaré Eduardo Marbán, MD, PhD, directeur de l'Institut de cardiologie Smidt. « En tant qu'institution, nous sommes fiers de ces résultats et nous savons que le prof Ron Victor aurait été fier de voir sa vision produire des résultats aussi prometteurs qui auront un effet positif sur des milliers de vies.

Baisse de plus de 21 mmHg

Les patients hypertendus ont une tension artérielle supérieure à 130 sur 80, bien que ceux dont le premier chiffre est supérieur à 120 soient maintenant considérés comme ayant une tension artérielle élevée. Si elle n'est pas traitée, l'hypertension peut entraîner une insuffisance cardiaque, un accident vasculaire cérébral et une maladie rénale. Il est souvent considéré comme un tueur silencieux parce que les patients ne ressentent généralement pas de symptômes.

Selon cette recherche, à 12 mois, la tension artérielle systolique moyenne - le chiffre le plus élevé d'un relevé de tension artérielle - a chuté de près de 29 mmHg dans le groupe d'intervention et de 7,2 mmHg dans le groupe témoin - une différence d'un peu plus de 21 mmHg.

Grâce à ces résultats positifs, les chercheurs de l'Institut de cardiologie Smidt se concentreront maintenant sur la recherche de moyens rentables d'élargir les soins dispensés dans les salons de coiffure et d'appliquer ce nouveau modèle à d'autres collectivités à risque élevé en dehors du comté de Los Angeles.

Le 20 décembre 2018. Par Xavier Gruffat (Pharmacien) et la rédaction de Creapharma.ch. Sources : communiqué de presse de l’étude. Référence : Journal Circulation. Crédit photo : Cedars-Sinai

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news