PUBLICITE

Mises à jour médicales - semaine 25/2018

PUBLICITE

Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux, article créé en partenariat avec Creapharma.ch.

SEMAINE 25/2018 (mise à jour le 20 juin 2018)

19 juin 2018

OMS (trouble du jeu vidéo)
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le 18 juin 2018 sa nouvelle Classification internationale des maladies (CIM-11). Comme le relève l’OMS, la CIM sert de base pour établir les tendances et les statistiques sanitaires, partout dans le monde, et contient environ 55’000 codes uniques pour les traumatismes, les maladies et les causes de décès. La CIM-11, qui a demandé plus de 10 ans de travail, comporte des améliorations significatives par rapport aux versions antérieures. La CIM-11 entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Une nouveauté de cette 11ème édition est que le trouble du jeu vidéo a été ajouté à la section sur les troubles de l’addiction.
Lire davantage (sur le site de l’OMS, lien valable le 19 juin 2018)

15 juin 2018

Dépression et médicaments
Selon une étude publiée le 12 juin 2018 dans le Journal of the American Medical Association (DOI : 10.1001/jama.2018.6741) et menée par les chercheurs de l’Université de l’Illinois à Chicago, plus de 200 médicaments d’ordonnance couramment utilisés ont comme effets secondaires potentiels la dépression ou le suicide. Les résultats montrent que l’utilisation concomitante de plusieurs de ces médicaments, appelée polypharmacie (polymédication), est associée à une plus grande probabilité de dépression.
Lire davantage sur cette étude

14 juin 2018

Troubles érectiles et risque cardiaque
Une étude réalisée par l’université Johns Hopkins à Baltimore (Etats-Unis) a montré que les hommes souffrant de troubles érectiles, sans cause émotionnelle mais d’origine vasculaire, avaient 2 fois plus de risque de souffrir de maladies cardio-vasculaires comme un infarctus du myocarde, une mort cardiaque subite ou un AVC que les hommes sans dysfonction érectile. Dans cette étude, les chercheurs ont suivi pendant 4 ans la santé cardiaque d’environ 1’900 hommes âgés de 60 à 78 ans avec et sans dysfonction érectile d’origine vasculaire. Une conclusion possible liée à cette étude pourrait être que la dysfonction érectile puisse être comme un signe clinique de troubles cardio-vasculaires. Cela signifie que les hommes qui souffrent de troubles érectiles devraient se rendre régulièrement chez un médecin, notamment un cardiologue, afin notamment d’agir en prévention. Cette étude a été publiée le 11 juin 2018 dans le journal scientifique Circulation (DOI : 10.1161/CIRCULATIONAHA.118.033990).
En savoir plus sur les troubles érectiles

12 juin 2018

Alzheimer
Deux laboratoires pharmaceutiques, AstraZeneca et Eli Lily, ont communiqué le 12 juin 2018 qu’ils allaient mettre fin à leurs recherches sur un médicament en phase avancée de développement contre la maladie d’Alzheimer, selon le Wall Street Journal. Ce médicament, le lanabecestat (nom de la molécule), ne s’est pas montré assez efficace contre Alzheimer, selon des experts indépendants qui se sont notamment basés sur deux études cliniques. Le lanabecestat, un inhibiteur BACE, agit sur la formation des plaques amyloïdes. Les scientifiques ont constaté depuis de nombreuses années que ces plaques s’accumulent dans le cerveau des personnes souffrant d’Alzheimer. Mais il est possible que ces plaques soient davantage le symptôme que la cause de l’Alzheimer, ce qui expliquerait pourquoi la majorité des médicaments développés pour agir sur ces plaques amyloïdes sont très peu efficaces. Ces dernières années d’autres grands laboratoires mondiaux ont mis fin ou arrêter certaines recherches contre Alzheimer.
Lire notre dossier complet sur l’Alzheimer

Le 20 juin 2018. Sources : voir sur les liens de Creapharma.ch si les sources ne sont pas mentionnées dans les paragraphes ci-dessus. Crédits photos : Fotolia.com

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news