PUBLICITE

Pétition des pharmacies : plus de 340 000 signatures récoltées en 60 jours

PUBLICITE

BERNE - Les mesures d’austérité voulues par le Conseil fédéral menacent les soins médicaux de premier recours assurés par les pharmacies, les médecins de famille et les soignants. La population s’oppose à ces coupes. Plus de 340'000 personnes soutiennent par leur signature la pétition des pharmacies «Bien soigné, demain aussi», exprimant ainsi un oui sans équivoque en faveur de conseils et d’une prise en charge personnalisés et de proximité.

Pendant deux mois, 1800 équipes officinales de toute la Suisse ont récolté des signatures pour la pétition «Bien soigné, demain aussi». Avec 341'688 signatures, le but fixé a été clairement dépassé. Le souhait exprimé ainsi par la population est sans équivoque : elle tient à bénéficier de soins médicaux personnalisés et de proximité, dans lesquels les pharmacies jouent un rôle important.

La population exprime ainsi son refus face aux mesures d’austérité prévues par le Conseil fédéral, telles que la réduction de la part relative à la distribution ou l’introduction d’un prix de référence pour les médicaments génériques. Ces mesures compromettent en particulier les soins médicaux fournis par les pharmacies de quartier et rurales. Actuellement, environ 20% des pharmacies rencontrent des difficultés financières en raison de revenus faibles.

La population soutient les pharmaciens qui permettent des économies et apportent des solutions

Ces coupes interviennent malgré la mise en œuvre de nombreuses mesures ces dernières années et les économies de plusieurs centaines de millions de francs déjà réalisées. Seuls 4,2% des primes d’assurance maladie sont générés par les pharmacies qui contribuent aujourd’hui déjà activement aux mesures d’économie. Une étude mandatée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) arrive précisément à la conclusion suivante: les mesures d’économies se traduiront par la fermeture de pharmacies.

La pétition lancée par les pharmaciens est un signal politique fort. Le résultat le montre : la population soutient les pharmaciens et est prête à se solidariser avec eux dans le cadre de référendums et d’initiatives. Elle souhaite continuer à pouvoir recourir aux premiers conseils et aux solutions immédiates proposés par les pharmacies pour de nombreux problèmes de santé, à accéder facilement à des tests de dépistage et à la vaccination, et à bénéficier du vaste savoir des pharmacies et de leurs équipes.

Fabian Vaucher, président de la Société Suisse des Pharmaciens, dresse un bilan positif de cette action : «Nous nous réjouissons du signal clair exprimé par la population et nous la remercions. Nous participons aux réformes et aux économies dans le domaine de la santé et nous continuerons à y contribuer activement en proposant des solutions judicieuses». Les signatures ont été remises le 18 juin 2019 à la Chancellerie fédérale, à l’intention du Conseil fédéral.

Le 18 juin 2019. Source : Communiqué de presse de pharmaSuisse : https://www.gut-umsorgt.ch/data/docs/fr/21234/Communiqu%C3%A9-de-presse-P%C3%A9tition-des-pharmacies.pdf?v=1.0

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news