Suisse - La Suisse doit détruire 10 millions de doses de vaccin Moderna


BERNE - La Suisse va devoir éliminer 10,3 millions de doses de vaccin Moderna qui ont atteint leur limite de conservation, qui ne peut pas être prolongée. La mesure libérera aussi de la place pour de nouveaux vaccins améliorés, indique la Confédération.

La destruction porte sur 2,5 millions de doses qui sont stockées à la Base logistique de l'armée. S'y ajoutent 7,8 millions de vaccins propriétés de la Confédération mais conservés dans un hangar externalisé en Belgique, a expliqué samedi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) à la demande de l'agence Keystone-ATS.

La limite de conservation de ces quelque 10 millons de doses de vaccin monovalent produites par Moderna a expiré mercredi, ajoute l'office qui confirme une information du Beobachter. Aucune donnée précise n'est donnée concernant le prix d'achat de ces doses. À raison de 28 francs par injection, selon l'hebdomadaire, on peut estimer la valeur des vaccins périmés à 280 millions de francs.

Les frais d'élimination ne pèsent pas lourd, en revanche. L'OFSP articule un montant de 1 franc par kilo. Les réserves stockées en Belgique représenteraient quelque 10 tonnes, soit un coût de 10'000 pour leur destruction.

Stratégie délibérée

La décision d'acheter un nombre superflu de vaccins, qui doivent être en partie éliminés à terme, a été prise consciemment en compte. "Depuis le début de la pandémie, la Confédération poursuit une stratégie d'acquisition qui mise sur différentes technologies vaccinales et plusieurs producteurs, explique l'OFSP.

Si une technologie s'avérait inefficace ou si un fabricant n'était pas en mesure d'honorer la commande, le pays disposerait en tous temps de vaccins efficaces en quantités suffisantes. Cette stratégie d'approvisionnement maximum a conduit à des surplus du fait que les deux vaccins mRNA ont été efficaces.

De la place pour les nouveaux vaccins

Cela implique aussi que les doses qui n'ont pas été administrées ou qui n'ont pas pu être remises à d'autres pays doivent être éliminées lorsqu'elles arrivent à échéance.

L'OFSP ajoute que les nouveaux vaccins de Moderna, adaptés aux nouveaux variants, commencent à arriver. "Il faut de la place pour les stocker à basse température afin qu'ils soient disponibles dans la qualité voulue jusqu'à la date de péremption."

D'ici au début de la nouvelle campagne de rappels le 10 octobre, 3,5 millions de doses du nouveau vaccin Moderna seront disponibles.

Le 24 septembre 2022. Sources : Keystone-ATS. Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Offres PUSH

Assistant/e en pharmacie, Biel

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter