PUBLICITE

Le suivi téléphonique par des pharmaciens aide les patients à gérer efficacement leurs médicaments après leur sortie d’hôpital

PUBLICITE

LONDRES - Une nouvelle étude illustre les avantages d'un suivi téléphonique par des pharmaciens cliniciens auprès de patients à risque d'avoir des problèmes liés aux médicaments après leur sortie d’hôpital. L'objectif est d'aider les patients à gérer efficacement leurs médicaments. Les résultats ont été publiés le 24 janvier 2019 dans le British Journal of Clinical Pharmacology (DOI : 10.1111/bcp.13839)

Dans cette étude, les patients qui ont fait l'objet d'un tel suivi téléphonique, dirigé par un pharmacien, après leur sortie d’hôpital ont été regroupés avec des patients d'un groupe témoin. Tous les patients de l'étude s'étaient vu prescrire de multiples médicaments pour la prise en charge de leur état de santé.

Baisse du taux de réadmission à l’hôpital

L'intervention a réduit respectivement les taux de réadmission à l'hôpital de 30 et 90 jours de 9,9 % et 15,2 % par rapport au groupe témoin. L'intervention a également eu des effets positifs sur le délai de réadmission à l'hôpital, la durée du séjour à l'hôpital après la réadmission, les coûts des soins de santé, les croyances des patients au sujet des médicaments, l'adhésion des patients à leurs médicaments et leur satisfaction.

Des résultats très positifs

« De nombreux patients ont de la difficulté à gérer leurs médicaments après leur sortie d’hôpital. Le suivi téléphonique a permis aux pharmaciens cliniciens d'offrir un soutien personnalisé aux patients en fonction de leurs besoins individuels », a déclaré le professeur James McElnay, auteur principal du Queen's University Belfast, au Royaume-Uni. « Cette simple intervention a eu des résultats très positifs et a été bien accueillie par les patients. Nous nous efforçons d'introduire cette nouvelle approche dans la pratique courante de l'ensemble du service hospitalier ».

Le 31 janvier 2019, Sources : communiqué de presse de l'étude en français - Références : British Journal of Clinical Pharmacology (DOI : 10.1111/bcp.13839). Crédits photos : Adobe Stock

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news