PUBLICITE

Assurance maladie : selon le cabinet d'audit EY le prix des primes maladie va doubler d'ici 2030

PUBLICITE

BERNE - Le cabinet d'audit EY (Ernst & Young) a calculé que d'ici 2030 les primes maladie vont plus que doubler. Une majeure partie de la population résidant en Suisse sera incapable de payer ces primes, comme l'a relevé l'agence de presse ATS mardi 31 janvier 2017 suite à un téléphone avec EY.

En 15 ans, des dépenses bien plus élevées

Jusqu'à 2030 les coûts totaux de dépense de santé en Suisse vont augmenter de 60% pour atteindre 116 milliards de francs par année. L'étude ne le détaille pas, selon nos informations, le rapport direct avec l'inflation. Mais ce qui est sûr est que les coûts de la santé vont augmenter bien plus que l'inflation vu qu'en 2014 un Suisse dépensait en moyenne 6% de ses revenus pour les primes d'assurance maladie et qu'en 2030 ce chiffre pourrait presque doubler pour atteindre 11% des revenus, selon des estimations de EY.

Ce développement des coûts de la santé va mener à une diminution du pouvoir d'achat des Suisses. Actuellement, les personnes privées, à travers les primes, financent 2 tiers du système de santé suisse (selon nos informations le reste provient notamment de divers impôts, au niveau cantonal en particulier). La part du financement par les personnes privées devrait encore augmenter selon EY.

La société d'audit du "Big Four" EY part du principe que les assureurs maladie vont essayer de limiter la hausse des coûts de la santé. C'est pourquoi le Conseil fédéral a estimé le potentiel d'efficience (en allemand Effizienzpotenzial) à 20%.

Les données ("Big Data") comme une chance

Grâce aux données récoltées dans le domaine de la santé, il serait théoriquement possible d'effectuer davantage de prévention pour abaisser les coûts de la santé. En effet, les caisses maladie disposent d'un nombre très élevé de données, qui permettraient notamment d'aider à la prévention de maladies.

Déjà maintenant, de nombreuses personnes analysent les données provenant par exemple d'exercice physique au fitness (à travers des montres spécialisées par exemple) ou des battements cardiaques.

Pour réaliser cette étude, les spécialistes de EY ont notamment examiné et analysé des statistiques provenant d'assurances maladie, de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

"Digital health"

Aux Etats-Unis, la santé digitale (digital health) connaît un très grand succès notamment à la Silicon Valley (et Bay Area) et à New York avec de nombreuses start-up qui surfent sur la vague des "Big Data" dans le domaine de la santé. Mais selon nos analyses, pour le moment peu de sociétés ont véritablement connu le succès malgré des investissements se chiffrant au moins en centaines de millions de dollars ces dernières années.

Famille, à l'américaine

On entend parfois qu'aux Etats-Unis certaines familles américaines dépenseraient jusqu'à parfois 25% de leurs revenus pour une assurance maladie et d'autres coûts liés aux soins, surtout dans certaines grandes villes américaines. Mais si on prend une famille "traditionnelle" de 4 personnes avec 2 parents et 2 enfants, ces 25% représentent les coûts totaux de toute la famille. En Suisse, chaque membre de la famille doit cotiser, ainsi si on prend les coûts pour une famille suisse avec la femme ne travaillant pas de ces 4 personnes (qui doit payer 22% seulement pour les 2 parents puis encore quelques pourcentages pour chacun des 2 enfants), on se rend compte qu'en 2030 une famille suisse pourrait théoriquement dépenser plus qu'une famille américaine en 2017, soit plus de 25% des revenus totaux.

Le système de santé suisse aura probablement besoin d'une grande réforme ces prochaines années pour éviter tout simplement une faillite totale du système.

Le 1er février 2017. Source : ATS (Pharmapro est client de l'ATS en allemand). Traduit de l'allemand une partie du texte et adapté par Xavier Gruffat (pharmacien, co-propriétaire de Pharmapro).

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news