PUBLICITE

Mises à jour médicales - semaine 24/2019

PUBLICITE

Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux, article créé en partenariat avec Creapharma.ch.

SEMAINE 24/2019 (mise à jour le 14 juin 2019)

12 juin 2019

Alcool et grossesse
Une étude menée sur des rats a montré que la consommation d’alcool réduisait la croissance et la fonction du placenta. Elle serait aussi à l’origine d’une insuffisance pondérale à la naissance. Les embryons femelles sont plus sensibles à cette réduction de croissance. Publiée le 10 juin 2019 dans la revue scientifique Development (DOI : 10.1242/dev.172205), cette étude a été réalisée par des chercheurs de l’University of Queensland en Australie. Elle contribue à comprendre un peu plus sur les impacts de l’alcool sur le placenta dès la conception. Elle servira également de base à la conception de compléments nutritifs destinés à combler le retard de développement fœtal lié à la consommation d’alcool.
Lire l’étude en entier

7 juin 2019

Beverly Hills, première ville américaine à interdire les cigarettes
La ville de Beverly Hills, située dans la région de Los Angeles (Californie), est la première ville américaine à interdire la vente de cigarettes, en tout cas partiellement. Le conseil municipal de Beverly Hills a voté à l’unanimité le mardi 4 juin 2019 pour en faire la première ville américaine à interdire la vente de cigarettes, cigares, e-cigarettes et autres produits du tabac. L’interdiction s’applique notamment aux stations-service, aux pharmacies et aux épiceries ainsi que supermarchés, mais comprend des exemptions pour les hôtels et trois salons de cigares locaux. La loi devrait entrer en vigueur à partir de 2021, comme le relève le site CBSNews.
Plus d’informations sur le tabagisme

Alzheimer
Des recherches montrent qu’un lien existe entre l’hygiène bucco-dentaire et le développement de la maladie d’Alzheimer. Des bactéries pathogènes responsables de la gingivite seraient, en effet, capables de se déplacer et d’atteindre le cerveau. Lors de leur propagation, ces bactéries produisent des protéines toxiques qui s’attaquent aux cellules nerveuses du cerveau entraînant ainsi la perte de mémoire, à l’origine de l’Alzheimer. Les résultats de cette étude réalisée par le Department of Clinical Science, de l’University of Bergen (UiB), en Norvège, a été publiée le 3 juin 2019 dans le journal Science Advances (DOI : 10.1126/sciadv.aau3333).
Plus d’informations sur Alzheimer

Le 14 juin 2019. Sources : voir sur les liens de Creapharma.ch si les sources ne sont pas mentionnées dans les paragraphes ci-dessus. Crédits photos : Adobe Stock

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news