PUBLICITE

Seniors : perdre ses dents augmente le risque de malnutrition

PUBLICITE

Une étude menée par des chercheurs de l'Université Rutgers a montré que la perte d'une dent pouvait indiquer une malnutrition. Les dossiers de santé de 107 personnes âgées vivant dans la communauté et traitées à la clinique de la Rutgers School of Dental Medicine entre 2015 et 2016 ont fait l’objet d’une analyse. Les chercheurs ont constaté que les personnes âgées présentaient un risque accru de souffrir à la fois de problèmes de santé buccodentaire et de malnutrition. Pour ceux qui ont entre 10 à 19 dents, le risque de malnutrition était plus élevé.

Les résultats ont montré que plus de 25 % des patients souffraient de malnutrition ou étaient à risque de malnutrition. Ces patients classés comme souffrant de malnutrition présentaient des taux plus élevés de perte de poids, mangeaient moins et plus fréquemment que ceux dont l'état nutritionnel était normal et souffraient de démence et/ou de dépression et de maladies graves.

Selon Mme Rena Zelig, directrice du Master of Science in Clinical Nutrition Program à la Rutgers School of Health Professions, auteure principale de l’étude : « La bouche est la porte d'entrée de l'alimentation et de l'ingestion de liquides. Si son intégrité est altérée, la capacité fonctionnelle d'un individu à consommer un régime alimentaire adéquat peut être affectée »

Les cliniques dentaires sont ainsi des endroits idéaux pour effectuer des dépistages de l'état nutritionnel, car elles peuvent identifier les patients qui ne visitent pas régulièrement un fournisseur de soins primaires et qui peuvent être exposés au risque de malnutrition.

Cette étude a été publiée le 25 octobre 2018 dans le Journal of Aging Research and Clinical Practice (DOI : 10.14283/jarcp.2018.19).

Commentaires (0)







PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news