PUBLICITE

Une vaccination contre la grippe répétée

PUBLICITE

Une vaccination répétée contre la grippe, saisons après saison, aide à prévenir une grippe grave chez les seniors

PAMPELUNE - Une nouvelle étude espagnole a découvert qu'une vaccination contre la grippe répétée, c'est-à-dire année après année ou saisons après saison, chez des personnes âgées permettait de réduire la gravité de la maladie ainsi que le nombre d'hospitalisations. Il s'agit d'une nouvelle étude montrant l'efficacité de la vaccination contre la grippe.

Des chercheurs de Pampelune, dans le nord de l'Espagne, ont observé les effets d'une vaccination répétée contre la grippe pendant 4 saisons chez des personnes âgées de 65 ans ou plus hospitalisées dans 20 hôpitaux espagnols, de 2013 à 2015, afin de déterminer si une vaccination répétée aidait à diminuer la gravité de la grippe (influenza). Plus de 700 participants ont été pris en compte dans cette étude.

Résultats, protection de plus de 70%

Les scientifiques ont découvert qu'une vaccination répétée contre la grippe (dans ce cas 4 années ou saisons de suite) était 2 fois plus efficace pour prévenir l'apparition d'une grippe grave chez les seniors hospitalisés pour cette maladie, en comparaison avec les cas non graves. Cet effet était constant quelle que soit la saison de la grippe, les sous-types de virus (ex. H1N1, etc.) ou l'âge du patient. De façon chiffrée, les scientifiques ont constaté que chez les patients qui ont reçu au moins 4 vaccinations contre la grippe année après année, la protection contre une grippe légère était en moyenne de 30% plus élevée que pour les 1800 participants du groupe témoin (les non vaccinés). La protection contre une hospitalisation chez les personnes vaccinées année après année était même de 74% et de 70% plus élevée pour la prévention du risque de décès.

"La vaccination répétée contre la grippe a été très efficace pour prévenir les infections graves et mortelles causées par la grippe chez les personnes âgées", écrivent les coauteurs de l'étude Dr Itziar Casado et Dr Jesús Castilla, de l'Instituto de Salud Pública de Navarra à Pampelune en Espagne, avec d'autres coauteurs.

Efficacité supérieure pour cas graves

"Parce que les cas graves de grippe peuvent être évités par 2 mécanismes, l'efficacité de la vaccination contre la grippe grave ou sévère peut être supérieure à celle des cas bénins, et le bénéfice de la vaccination contre la grippe peut être supérieur à celui estimé dans des études antérieures. La prévention d'une infection mortelle causée par la grippe a été observée principalement chez les patients qui ont été vaccinés pendant la saison actuelle et les saisons précédentes, ce qui renforce la recommandation de vaccination annuelle contre la grippe chez les personnes âgées", concluent les auteurs.

Causes possibles

Bien que la protection contre l'infection grippale soit principalement liée aux anticorps, une protection contre une progression sévère de la maladie pourrait résulter de la défense immunitaire cellulaire. Selon les chercheurs, cette réponse immunitaire pourrait être renforcée par plusieurs vaccins pris année après année, permettant aux propres cellules T du corps de reconnaître et de combattre les protéines d'autres types de souches virales.

Cette étude complète d'autres études publiées sur ce sujet montrant que la vaccination contre la grippe permet de réduire la gravité des symptômes de la maladie.

Cette étude a été publiée online le 8 janvier 2018 dans le journal scientifique canadien CMAJ (DOI : 10.1503/cmaj.170910).

Le 8 janvier 2018. Sources : communiqué de presse de l'étude, ATS (en allemand, Pharmapro Sàrl est abonné au service ATS en allemand). Référence étude : http://www.cmaj.ca/content/190/1/E3 (DOI : 10.1503/cmaj.170910)

Commentaires (1)




Charlemagne
23.01.2018 13:56

Madame, Monsieur,
Allez-vous faire foutre avec votre étude à la con, encore un article de cette nature et je me désabonne de votre lettre d'information.
Il y a en marre de ces études prolaboratoire qui détériore la santé, et dont l'impact est intergénérationnel.
Je vous en prie, arrêtez de nous considérer, en tant qu'imbécile et moutons de Panurge, cela suffit.
Salutations.
Charlemagne



PUBLICITE

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news