Comment négocier le salaire avec son employeur en pharmacie d'officine ?

Pour en simplifier la lecture, le masculin a été utilisé


Si vous êtes candidat ou employé, négocier un salaire avec un (futur) supérieur peut sembler intimidant. La négociation salariale en pharmacie d'officine s'avère importante autant dans la phase de recrutement que pour des employés déjà en place. Rappelez-vous que la négociation est un processus normal et attendu lors de la recherche d'emploi ou de la progression de carrière. Selon le spécialiste américain de la négotiation de crise qui a travaillé plus de 20 ans pour le FBI, Chris Voss, négocier ne signifie pas intimider ou oppresser quelqu'un, mais entrer dans le jeu émotionnel qui régit la société humaine. Sa thèse est d'ailleurs que l'aspect émotionnel est bien plus important que le côté rationnel.


Découvrez 8 conseils utiles pour vous aider à mieux négocier en pharmacie d'officine.

1. Faites vos recherches. Avant de commencer à négocier, renseignez-vous sur le salaire moyen pour le poste dans votre région et pour votre profession (ex. pharmacien, assistante en pharmacie, droguiste). Sur Pharmapro.ch nous avons créé une page sur les salaires en pharmacie d'officine en Suisse. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès d'une association professionnelle dans votre canton ou chez pharmaSuisse.

2. Évaluez votre valeur. Prenez en compte votre expérience, vos compétences et les contributions uniques que vous pouvez apporter au poste. Soyez prêt à expliquer pourquoi vous méritez le salaire que vous demandez. Il est aussi important d'arriver à vous projeter dans le futur en expliquant clairement ce que vous pourrez contribuer pour la pharmacie (ex. chiffre d'affaires, relationnel fort avec clients et équipe, etc.). Soyez prêt à répondre à une question du type : "Que pouvez-vous amener à la pharmacie ?".

3. Pratiquez votre discours. Préparez ce que vous allez dire et pratiquez-le. Cela peut être utile de le faire devant un miroir, avec un ami ou un membre de la famille pour gagner en confiance. Vous devez arriver sur place de façon très bien préparée, autant si cela concerne un possible engagement qu'une éventuelle promotion ou simplement une augmentation de salaire que vous pensez méritée.
A un moment de la discussion, n'hésitez pas aussi à poser une question de ce type : "Qu'est-ce qu'il faut pour avoir du succès dans cette pharmacie ?". Le but est de bien savoir les objectifs du poste pour pouvoir ensuite faire une bonne proposition salariale au moment venu. 

4. Soyez professionnel et positif. Lors de la négociation, gardez un ton professionnel et positif. Montrez-vous enthousiaste à l'idée de travailler pour la pharmacie et expliquez pourquoi vous êtes le bon candidat. Evitez toute agressivité.

5. Commencez par un chiffre plus élevé. Demandez un peu plus que ce que vous souhaitez réellement, c'est souvent la base de toute négociation. Cela vous donne de la marge pour négocier et aboutir à un chiffre qui satisfait les deux parties. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un jeu ou en tout cas d'un processus, gardez votre calme.

6. N'oubliez pas les avantages non salariaux. Parfois, la pharmacie d'officine ne peut pas augmenter le salaire pour des raisons économiques, mais elle peut offrir d'autres formes de compensation, comme plus de jours de congé (vacances), une place de parc, des formations continues ou en officine des horaires plus flexibles.

7. Sachez quand arrêter. Si l'entreprise (pharmacie) ne peut vraiment pas répondre à vos attentes et que vous avez exploré toutes les options, il est important de savoir quand il est temps d'accepter l'offre ou de la refuser poliment.

8. Demandez un temps de réflexion. Si une proposition de salaire est faite, il est tout à fait acceptable de demander un peu de temps pour y réfléchir. Cela vous donne l'opportunité d'évaluer l'offre dans son ensemble et de prendre une décision éclairée.

Le 10 avril 2024 (mise à jour). Par Xavier Gruffat et ChatGPT4 (intelligence artificielle). Il s'agit de la version 1.1 de l'article.
Référence bibliographique : 
CHRIS VOSS, Never Split the Difference: Negotiating as if Your Life Depended on It, New York, Random House Business, 2016

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite du vendredi