Sanofi prévoit désormais l'approbation d'un vaccin contre le Covid-19 au 1er semestre 2021


PARIS - Le groupe pharmaceutique français Sanofi progresse plus vite que prévu dans son projet de vaccin contre le Covid-19, en association avec GlaxoSmithKline (GSK). L'approbation du vaccin développé avec GSK pourrait être accordée dès le premier semestre 2021, au lieu du second semestre comme prévu initialement.

C'est le résultat de discussions avec les autorités responsables, a annoncé Sanofi mardi (23.06.2020). La probabilité de succès de Sanofi est "plus élevée que pour n'importe qui d'autre", a déclaré le PDG Paul Hudson. Il y a d'autres entreprises qui sont plus rapides, a-t-il dit.

1 milliard de doses par an ?

Mais la rapidité a aussi des inconvénients. Par exemple, les concurrents utilisent des recherches existantes, qui dans de nombreux cas ont été menées pour le virus SARS. Cela pourrait se faire au détriment de l'efficacité. En outre, il n'y a aucune garantie de livraison en grandes quantités. Grâce à sa collaboration avec GSK, M. Hudson espère pouvoir produire jusqu'à un milliard de doses de son vaccin par an.

À ce jour, il n'existe pas de vaccin contre le Covid-19, qui a infecté plus de neuf millions de personnes dans le monde et a tué plus de 469'000 personnes le 23 juin 2020.


Sanofi travaille sur 2 vaccins

Sanofi, dont la division vaccins Pasteur a une réputation particulièrement bonne pour les vaccins contre la grippe, travaille actuellement sur deux projets de vaccins. L'un d'entre eux utilise un soi-disant adjuvant produit par GSK pour augmenter l'efficacité du vaccin. Les essais cliniques de ce vaccin devraient commencer en septembre (2020).

Un autre vaccin que Sanofi développe avec la société américaine Translate Bio est basé sur l'ARN messager (ARNm). Les projets de vaccins contre le Covid-19 du concurrent américain Moderna et des sociétés biotechnologiques allemandes CureVac et BionTech poursuivent également cette approche. Les essais cliniques de ce projet doivent commencer d'ici la fin de l'année.

Sanofi étend maintenant sa coopération avec Translate Bio pour développer d'autres vaccins à ARNm contre d'autres maladies infectieuses. L'entreprise américaine de biotechnologie devrait ainsi bénéficier de paiements potentiels de la part des citoyens Français de plus de deux milliards de dollars. Sanofi a acquis également une participation de 7% dans la société Translate Bio.

Critique de la vaccination

Selon une étude chinoise publiée en juin 2020 et citée par l'agence de presse Reuters, le niveau d'anticorps trouvé chez des patients chinois atteints par le virus du Covid-19 a diminué rapidement 2 à 3 mois après l’infection autant chez des patients symptomatiques qu’asymptomatiques. Cela signifie que chez des personnes atteintes du Covid-19 qui effectuent le test par exemple 3 mois après la première infection, il est possible qu'aucun anticorps ne soit détecté. Cette étude chinoise met en doute la possibilité d’une immunité contre le Covid-19, notamment par la vaccination.


Le 23 juin 2020. Sources : Keystone-ATS (traduit en partie de l'allemand par un outil automatique de traduction avec la supervision finale de Xavier Gruffat - pharmacien. Pharmapro Sàrl, et ses sites Pharmapro.ch et Medpro.ch, est client de Keystone-ATS en allemand. La news originale est disponible sur Pharmapro.ch en allemand : www.pharmapro.ch/de, dans la rubrique News), Creapharma.ch (sources en bas de l'article). Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch). Crédit infographie (si présente) : Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Les dernières news

Inscrivez-vous à notre Newsletter